Mercredi 3 décembre – Dans mon lit… Toujours J-15 !

Ce matin, ce n’est pas le jour qui nous a réveillé à 6 heures mais plutôt l’horloge physiologique qui a fonctionné. J’en ai profité pour me lever en douce de notre belle petite chambre coloniale, à l’étage de la maison d’hôtes pour descendre vous écrire notre journée d’hier.

Après le petit déjeuner pris tous ensemble, nous nous sommes mis au boulot… tous les 5 et toute la matinée. Les garçons ont œuvré à leur carnets de voyage qui commencent à s’épaissir au fil des jours et des cartes de visites collées à l’intérieur alors que Lovely et moi, sur notre mac et notre tablette, nous avons finalisé le choix des photos pour la publication du dernier « best of » et répondu aux derniers mails. Nous sommes un peu en retard sur les comptes mais les grosses dépenses sont toutes déjà passées et nous serons en roue libre pour les derniers jours. Nous avons prévu de nous réserver une bonne journée de shopping lorsque nous serons à Hong-Kong pour préparer la rentrée des garçons et notre retour en pleine période hivernale. Nous avons toujours du mal à y penser, nous qui sommes abonnés aux shorts, T-shirts et tongs tous les jours depuis quelques mois. Mais il faut bien se résigner à imaginer que le froid et la neige accompagneront bientôt nos journées comblorannes…

A 12 heures, nous prenons enfin le chemin du temple Wat Xieng Thong. Nous empruntons l’artère principale de Luang Prabang où les maisons coloniales ont été transformées tantôt en agences de voyage dédiées aux activités de la région, tantôt en restaurant, maison d’hôtes ou autres commerces d’étoffes et d’antiquités.

DSC05047

L’une de ces agences propose une excursion d’une journée dans le village aux éléphants à 30 minutes de navette du centre ville. Il est fortement conseillé par notre Lonely et nous décidons de réserver le tour pour la journée du 8 décembre prochain, lorsque nous reviendrons à Luang Prabang. En effet, demain nous quitterons Luang Prabang à 7 heures et demi du matin pour rejoindre les chutes de Kuang Si Falls, à une heure de route d’ici. Le temps de faire l’aller-retour, de remonter à pied vers la source, de profiter un peu et nous baigner sur place, nous devrions être de retour vers midi à l’hôtel. Juste le temps de charger nos sacs et de repartir, avec le même chauffeur, vers l’éco Lodge que Lovely a réservé à 25 kms au sud de la ville. Là-bas, plusieurs activités sont proposées comme randonnées pour partir à la rencontre de la population, sorties VTTT, découverte des terres cultivées. Nous avons prévu d’y rester 3 nuits et de revenir enfin les deux dernières nuits sur Luang Prabang.

Un peu après, nous repérons quelques vélos alignés devant une échoppe. Quelques vélos de ville, tous de taille adulte, mais chacun possède une sorte de salle biplace fixée sur le porte bagage. A 2€ la journée, nous n’hésitons pas longtemps et c’est encore BG qui s’en sort bien… il sera véhiculé toute la journée sans trop d’efforts.

DSC05055

 

DSC05098

Nous longeons le Nam Khan, un des affluents du Mékong puis parquons nos vélos pour traverser l’immense passerelle de bambous qui, chaque année est démontée au moment des moussons. Nous nous acquitterons du droit de passage de 0,5€ et laisserons deux moines, avec leur robe safran, passer avant de l’emprunter à notre tour.

DSC05060

Sur l’autre rive, nous gravissons une cinquantaine de marches pour atteindre un petit coin hors du temps. Un restaurant composé de plusieurs petits bâtiments couverts, sans mur, disposés ça et là au bout des petits chemins qui permettent d’y accéder. Ce restaurant est délicieusement décoré avec de grandes tables très basses et autour, disposés sur le parquet teinté de noir, des matelas et coussins recouverts d’étoffe dans les tons de rouge. Nous avons la chance d’arriver quand un de ces petits pavillons rustiques et surplombant la rivière se libère. Nous avons l’impression d’être perchés dans les arbres. Assis sur les coussins, nous profitons de cet endroit considéré comme l’une des meilleurss adresses de la ville pour sa fabuleuse cuisine laotienne. Nous avons dépensé plus de 5€ par personne ce midi, ce qui est un tarif élevé ici pour déjeuner, mais avons passé un excellent moment à discuter avec les garçons sur les valeurs de la vie.

DSC05071

DSC05073

DSC05080

A 15 heures 30, nous devons malheureusement abandonner cet endroit exquis pour aller enfin visiter le temple Wat Xieng Thong. C’est le monastère le plus connu et le plus visité de la ville. Il s’organise autour d’une salle d’ordination qui date de 1560 et qui est considéré comme un classique de l’architecture locale. Ses toits descendent presque jusqu’au sol et une mosaïque de l’arbre de vie orne une de ces façades.

DSC05103

DSC05104   DSC05106

DSC05105

DSC05112

DSC05115

Sur le chemin retour, nous avons assisté à un joli coucher de soleil sur le Mékong et sommes rapidement monté au sommet du mont Phu Si – une colline haute de 100 mètres qu’il faut gravir à l’aide des 329 marches disposées le long du cheminement.

DSC05132

DSC05138

En redescendant, nous rentrerons dans la cour du palais Royal pour observer les magnifiques bâtiments qui abritent dorénavant un musée…

IMG_4546

Retour à la maison d’hôtes à 18 heures pour prendre une bonne douche et filer dans le petite boutique proposant des massages, juste derrière l’hôtel, face au Mékong. Comme à Bangkok, nous choisirons un massage de corps pour les garçons et cette fois, BG s’associera à nous. Lovely a opté pour un massage des pieds. Tous les 4 réunis à l’étage dans une pièce dans laquelle sont disposés 4 matelas, nous rigolerons un moment avec les jeunes masseuses qui aiment bien la petite tête blonde de BG...

IMG_4562

Après notre déjeuner « gastro » de ce midi, nous ferons impasse sur le diner de ce soir et irons simplement prendre un petit verre dans un des bars de la rue principale de Luang Prabang et ne résisterons pas tout de même, sur le chemin retour à déguster une petite crêpe au Nutella !!

Il est temps pour moi d'éteindre la lumière car demain matin, le réveil va sonner à 5 heures pour qu'avant de quitter la maison d'hôtes, nous allions voir la preocession des moines traversant Luang Prabang. Je vous embrassons bien fort.

Victorinox