Aujourd'hui, nous clôturons notre second mois loin de vous, loin de chez nous ! Alors cemidi, nous trinquerons à ces 60 jours ! C’est amusant, pour téter ça, nous sommes à Valparaiso, au niveau de la mer, face au Pacifique… comme à Lima au Pérou… sauf qu’entre temps, il s’est déjà écoulé 60 jours !! 

Et pourtant, durant ces deux mois, nous avons franchi des centaines de cols à plus de 4 000 m et même 5 000 m d’altitude, traversé le Pérou, la Bolivie, sommes rentrés au Chili, avons basculé en Argentine et sommes descendus vers le sud sur les pistes de la RN40 pendant 2 500 kms, vécu de belles aventures, dont certaines ont été si ce n’est héroïques, tout au moins épiques ou audacieuses.

Lorsque je regarde les 4 000 photos déjà prises, les 75 articles rédigés, les plus de 17 000 visites sur votre blog et vos innombrables messages… je me dis que nous avons déjà fait un bout de brousse, vu beaucoup de trésors de notre planète, vécu des moments extraordinaires et rencontré des personnes fantastiques. Il y aurait tant de détails croustillants à vous raconter.

Mais notre expérience sud-américaine touche à sa fin et c’est un peu comme si nous allions terminer un chapitre important de cette aventure. Nous savions en préparant notre voyage que cette partie de notre tour du monde serait la plus « roots », la plus dépaysante et la moins « touristique ». Seul peut-être le Vietnam pourra nous replonger dans cette ambiance d’aventurier, un peu comme si nous étions détachés du monde réel. C’est en tous cas la sensation que nous eue ici.

Dans 10 jours, et pour plusieurs mois, nous allons retourner dans une partie du monde globalement plus développée, plus éduquée et plus civilisée. Il y aura, nous l’espérons, toujours autant d’imprévus, de découvertes mais probablement moins de système « D ».

Alors, quel est notre programme maintenant? Dans moins d’une semaine, nous serons sur l’Ile de Pâques à 4 000 kms à l’ouest du Chili et après cette halte de 4 jours, nous ferons 4 000 kms de plus au-dessus de l’Océan Pacifique pour arriver en Polynésie… plus de soleil, plus de chaleur, des îles enchanteresses et des mers et lagons transparents. Ce sera la seconde pause « touristique », surement un autre paradis avec notamment des séjours sur les iles de Moorea, de Raiatea, de Huahine puis la traversée en catamaran depuis l’ile de Huahine jusqu’à Bora-Bora, un des plus beaux lagons du monde… paraît-il ? Nous avons déjà l’eau à la bouche depuis 3 jours car nous avons dû remplir un petit formulaire pour l’appareillage du bateau. Il est là, dans le port et attend que nous embarquions.

Catamaran Tahiti Yacht Charter

De là, nous rejoindrons en avion Papeete puis rallierons Brisbane en Australie via un stop à Auckland en Nouvelle-Zélande. La Nouvelle Zélande que nous traverserons à partir de fin septembre. Et là, nous avons reçu il y a 2 jours un autre cadeau du ciel... un cadeau pour fêter notre second mois de tour du monde : nos amis angevins Nathalie, Dominique, Matéo et Laumane nous ont fait l’immense joie de nous annoncer qu’ils feraient ce demi-tour du globe pendant les vacances de la Toussaint pour nous rejoindre et partager nos aventures. C’est une grosse organisation pour eux, des sacrifices professionnels et financiers aussi mais nous languissons de cette quinzaine que nous passerons ensemble. A nous de leur préparer un trip qui nous laissera à tous les 9 des souvenirs d’une amitié très forte. La Nouvelle-Zélande est bien la destination, qui d’après les échanges que nous avons eus avec différents grands voyageurs, reste LA destination qui marque un tour du monde.

Ensuite, nous entamerons une remontée progressive vers le nord. Tout d’abord la Nouvelle Calédonie où nous passerons 1 mois. Nous nous réjouissons là aussi de partager du temps avec Antoine, le cousin de Lovely installé depuis près de 20 ans là-bas, sa compagne Cynthia, et Gersande, la cousine des garçons.

Le reste est encore incertain mais a priori, Hong-Kong, Chine, Vietnam et nous finirons par le Japon… avant de rentrer au bercail pour les fêtes de fin d’année. Même si tous ces territoires sont moins perdus que l’Amérique du Sud, nous devrions nous régaler pendant encore quelques mois… 

Victorinox