Nous en avions rêvé en famille en préparant notre parcours. Aujourd’hui, on l’a fait… et bien fait ! Le Machu Picchu, c’est juste un truc énorme. Tout est beau…

Les 250 photos de la journée ne suffisent pas à vous faire vivre réellement ce que nous avons admiré et ressenti lorsque nous étions là-haut. Allez, on essaie tout de même :

Reprenons depuis le début. Hier soir (dimanche), nous prenons le bus de Cuzco pour nous rendre tout d’abord à Ollantaytambo. 2h00 à bord d’un minibus « Cruz del Sur »… R.A.S. sur toute la ligne si ce n’est que nous étions seuls à bord du bus, donc vraiment tranquilles ! De là, nous montons dans un train de la compagnie Inca Rail pour rejoindre la ville d’Aguas Callientes au pied du Machu Picchu… Dans cette petite gare, nous avons le sentiment de vivre un épisode de Tintin…

DSC01316 - copie   DSC01326 - copie

Nous arrivons à la tombée de la nuit et le décor a bien changé. Nous sommes maintenant 1 000 m plus bas qu’à Cuzco, dans une ambiance plus humide et donc une végétation beaucoup plus luxuriante. La forêt amazonienne n’est pas loin.

La ville n’a aucun intérêt. Pas très chouette. L’hôtel non plus mais Lovely Planet nous avait prévenu. Notre chambre est à la hauteur du reste.

DSC01355 - copie

 

Nous filons diner dans un petit resto tenu par français, Patrick, qui allait skier à Morzine dans sa jeunesse. Son resto ressemble à une petite caverne d’Ali baba dont les murs sont tapissés de milliers de cartes de visite laissées par les clients. Une table installée devant la cheminée. Top ! Quiche lorraine, brochette de viande et tomates à la provençale, on se régale, un vrai bonheur. Presque comme à la maison.

IMG_3875 - copie

 

Retour à l’hôtel pour une nuit bien courte car le réveil est programmé à 4h30. Dur, dur. Après un petit déjeuner très succinct, nous prenons nos sacs et partons enfin à l’ascension du Machu Picchu. Il fait encore nuit.

 

DSC01358 - Version 2 - copie

Le jour se lève. Nous trouvons notre chemin et visiblement nous faisons partie des premiers clients à pied de la journée. Il y a un accès possible en bus en 20mn mais, les montagnards que nous sommes tiennent à atteindre le sommet à pied, comme des vrais !

Un chemin escarpé, une végétation dense, quelques moustiques et surtout des marches, beaucoup de marches… toujours des marches ! 1h30 de montée et nous arrivons un peu usés car Gautier a imposé un rythme effréné à toute la troupe des Pic-Pikachus pendant toute la montée. Pas question de se faire doubler par quelqu’un !

DSC01368 - copie

Nous avons beaucoup de chance car la météo est avec nous. Pas un nuage. Et là mes amis, quand vous passez le dernier virage et que vous dominez ce site avec, en face de vous, la montagne Wayna Picchu… et bien là, vous vivez un truc de dingue ! Vous l’écrire me donne encore des frissons.

Nous avions vu de nombreuses photos, LP nous avait donné beaucoup d’informations historiques et techniques, nous savions ce que nous allions voir, et pourtant l’émotion est intense. Il est 7h du matin, le soleil n’est pas encore levé, nous avons pris un coup de chaud pour l’ascension, mais là nos efforts sont très largement récompensés. Nous pensons à notre super Coco pour qui le Machu Picchu est un rêve de longue date. Une pensée aussi pour notre petite Jeanne qui souffle aujourd’hui une bougie de plus.

DSC01402 - copie

Nous prenons le temps. Nous laissons le soleil franchir les montagnes qui nous entourent et éclairer ce site merveilleux. Quelques photos, bien sûr, puis nous partons à la découverte de cette citadelle inca.

C’est un joyau de notre planète. Dotée d’une situation mythique, cette merveille archéologique resta pourtant dans l’oubli jusqu’au début du XXème siècle.

Pendant près de 4h, nous déambulons dans les ruines. A chaque pas, le site révèle de nouveaux paysages, de nouvelles merveilles. On ne s’en lasse pas. C’est époustouflant ! Preuve en est, sur les 250 clichés de la matinée, pas de déchet. Rien à recadrer. Tout est beau.

DSC01420 - copie   DSC01435 - copie

DSC01464 - copie

DSC01532 - copie

DSC01523 - copie

DSC01525 - copie

DSC01574 - copie

Le soleil chauffe de plus en plus et à midi, nous trouvons un petit coin d’ombre pour nous restaurer avant de redescendre.

La descente est plus rapide encore, Gautier trouve la force de sauter de marches en marches. Nous le suivons tous. Et 45 mn plus tard, nous arrivons à Aguas Callientes qui, comme nous l’avions deviné dans la nuit, ne vaut pas le détour.

DSC01593 - copie   DSC01598 - copie

Direction la gare et son train dans lequel l’excitation du voyage aller a fait place à la fatigue. On se laisse bercer par le roulis du train. Je classe les photos.

A Ollantaytambo, Fabrice, un reporter du « Guide du Routard » nous aborde à la gare. Nos parlons de notre voyage, échangeons sur les adresses dans les pays à venir. Il nous tuyaute sur quelques sujets, nous offre un guide et nous donne son adresse mail. Très sympa !

Maintenant, c’est le bus retour jusqu’à Cuzco. Je rédige le résumé de cette journée qui nous aura marquée tous les 5. On la fait… et bien fait !

Ce soir, nous dormirons une dernière nuit à Cuzco avant de mettre le cap demain soir sur Arequipa au Sud Ouest, une ville « blanche » au passé colonial qui est classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. On la dit attachante, nous verrons !

On vous embrasse !

 

François alias « Le couteau suisse »